Locataire et surendetté ?

Locataire et surendetté ?

Le rachat de crédit peut être une solution

Les évènements de la vie vous ont amené à engager plusieurs crédits mais, voilà, toutes ces mensualités combinées commencent à peser très lourd sur votre budget et vous vous retrouvez dans une situation proche du surendettement.
Avant d’être dans l’incapacité d’honorer vos charges fixes, comme votre loyer, il y a des solutions.
S’il vous est impossible d’obtenir une pause ou un étalement de vos dettes, un rachat de crédit pourrait peut-être vous être accordé.
Permettant de regrouper l’intégralité de celles-ci en un seul crédit renégocié pour vous, le regroupement de prêts peut vous permettre de reprendre en main votre budget et éviter le surendettement, même si vous êtes locataire.

 

Loyer et rachat de crédit

Le rachat de crédit regroupe vos dettes en un seul prêt et est proposé à tous les ménages qu’ils soient locataires ou propriétaires.
Bien qu’en général il est plus facile d’obtenir un prêt lorsqu’on est propriétaire, le rachat de crédit peut tout aussi bien être obtenu par un locataire avec l’aide d’un professionnel comme Cré10fi.
Bien que son nom ne l’indique pas, le rachat de crédit ne sert pas uniquement à rembourser des prêts. Il peut aussi vous aider à regrouper des dettes telles que les crédits à la consommation, les crédits renouvelables, recouvrir des découverts ou rembourser des dettes et des retards de loyer d’une durée maximale de 12 mois. Dans certains cas il peut aussi être combiné à une trésorerie supplémentaire dont le montant sera fixé en fonction de votre dossier et des projets que vous souhaitez financer.
L’intégralité de vos charges seront prises en compte pour le calcul de votre rachat de prêts, loyer y compris. Si au moment de votre demande, vous êtes hébergé à titre gratuit, il sera calculé un montant forfaitaire correspondant au loyer théorique que vous devriez payer.

 

Comment obtenir un regroupement de crédits lorsqu’on est locataire ?

Être locataire n’empêche pas d’obtenir un rachat de crédits, mais sans garantie hypothécaire, il peut être plus difficile à obtenir.
En effet, les banques préfèrent, logiquement mettre de leur côté le plus de garanties de paiement possible et privilégieront les profils d’emprunteurs les moins risqués.
Est-ce à dire que c’est impossible ? Non car si vous ne pouvez pas vous prévaloir d’une garantie hypothécaire, il vous est possible de mettre l’accent sur vos revenus, votre situation professionnelle et votre gestion de compte bancaire.

 

Quoi mettre en avant lors de votre demande ?

Une situation professionnelle stable et des revenus réguliers sont un point très important pour les banques. Si vous êtes employé à durée déterminée ou mieux, fonctionnaire, vous serez considéré comme ayant des revenus constants. En cas de CDD ou d’intérim ou si vous êtes indépendant, artisan ou exercez une profession libérale il vous faudra cependant prouver que vous revenus sont réguliers sur les trois dernières années.
Quel que soit leur nature, tous les revenus sont à indiquer et peuvent faire pencher la balance en votre faveur. Si vous touchez des aides, pensions, allocations ou des revenus complémentaires sous forme d’épargne, il est nécessaire de les indiquer quel que soit leur montant lorsque vous présentez votre dossier. Elles permettront de calculer au plus juste vos charges et vos ressources et de vous proposer la meilleure solution de rachat de crédit pour votre situation.
Lors de la constitution de votre dossier, il vous sera aussi demandé de présenter vos derniers relevés bancaires. Il ne s’agit pas ici de surveiller vos dépenses mais de s’assurer que vous faites le plus d’effort possible pour gérer au mieux votre budget. Un compte bancaire avec peu ou pas d’incidents, un découvert non utilisé prouvent aux banques que vous êtes vraiment motivé à éviter le surendettement. Les banques ont tendance à voir favorablement des ménages qui, bien qu’endettées, gèrent correctement leur budget. C’est aussi la raison pour laquelle il faut anticiper et ne pas attendre que la situation soit réellement hors de contrôle pour demander un rachat de crédit.
Comme vous le voyez, demander un rachat de crédit en tant que locataire n’est pas infaisable mais nécessite plus de soin que pour un propriétaire. Pour cette raison nous ne saurions trop vous conseiller de faire appel à un professionnel en regroupement de prêts.
Gratuitement et sans engagement de votre part, Cré10fi peut vous aider.

Intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP) réglementé avec un réseau dans toute la France, Cré10fi s’engage à vous conseiller dans le montage de votre dossier et négocie ensuite votre rachat de prêt aux meilleurs taux après des banques et organismes de crédits acceptant des locataires.

Demander un rachat de crédit en tant que locataire demande des efforts et du temps. Cré10fi se charge de toutes les démarches pour vous gratuitement et sans engagement. Contactez-nous pour plus d’informations.

Ne perdez plus une seconde : didierdrouilly@cre10fi.fr
Didier DROUILLY – IDF Crédit – membre du réseau Cré10fi