Crédit Professions libérales

Les solutions de crédit pour les professions libérales

Besoin d’une évaluation gratuite, A votre écoute du lundi au samedi, Cre10Fi répond rapidement et efficacement à vos demandes que vous pouvez nous transmettre via nos formulaires ou par téléphone au 06.48.68.47.60

Crédit pour profession libérale

Les conseils de Cré10fi  pour l’obtenir

Pour soutenir leurs activités ou booster la croissance de ces dernières, les professionnels libéraux optent parfois pour des crédits de consommation. De plus, les banques et autres établissements financiers mettent à la disposition des emprunteurs une multitude de prêts adaptés à leurs besoins.
Même ceux qui veulent investir dans le foncier ou la pierre trouveront chaussures à leurs pieds avec le prêt immobilier.

Le crédit pour les professionnels libéraux

Loin d’être constante, les activités d’un professionnel libéral dépendent d’énormément de facteurs : saison, commande ou alors évènements externes. Tous ces éléments affectent la trésorerie des petites entreprises, à tel point qu’il n’est pas rare qu’elles se servent d’un prêt à la consommation pour lutter contre ces périodes de vaches maigres.
Fort heureusement, elles disposent de plusieurs types de prêts spécialement adaptés à elles : le prêt à la consommation classique, le prêt personnel non affecté ainsi que le crédit renouvelable.

Le prêt personnel est particulièrement utile aux professionnels libéraux qui souhaitent obtenir des financements pour des besoins non justifiés, par exemple pour renflouer leurs caisses.
Le prêt à la consommation est par contre utile lorsqu’il faut absolument un justificatif sur la manière dont les fonds alloués vont être dépensés. À noter que ces fonds ne servent à financer que ce pourquoi ils ont été débloqués et rien d’autre.
Quant au crédit renouvelable, il est beaucoup plus utilisé en cas de besoins non justifiés et pressants, comme les soldes d’un magasin ou un voyage à l’étranger.

Médecin ou avocat, les banques vous font plus facilement confiance
Les médecins ainsi que les avocats font partie de ces ordres de métier prônant le travail en tant qu’indépendant. Les services qu’ils offrent sont vitaux pour toutes les populations du globe, ce qui leur confère une aura rassurante auprès des banques. Ainsi, ces dernières sont plus enclines à leur accorder des prêts qu’à n’importe quel autre corps de métier.
De plus, les rangs de ces professions hautement intellectuelles sont constamment en sous-effectif, l’on ne compte plus les déserts médicaux où les régions dans lesquelles obtenir les services d’un avocat semble digne des épreuves herculéennes. Ce sous-effectif garanti aux banques que les médecins et les hommes de loi trouveront aisément des clients pour leurs services, et donc qu’ils sont parfaitement solvables et éligibles à tous types de prêts.

Profession libérale : le crédit de trésorerie

Le crédit de trésorerie est un prêt personnel voué à soutenir l’activité d’un professionnel libéral. En fonction du secteur d’activité, les saisonnalités peuvent être plus ou moins fortes, et il peut s’avérer nécessaire de souscrire à un crédit pour maintenir les comptes. Idem si ce dernier souhaite investir dans son entreprise.
Peu importe le cas, les établissements de crédits scrutent minutieusement chaque demande de financement pour s’assurer de sa faisabilité et de la clarté du profil de l’emprunteur.

Le prêt immobilier pour une profession libérale

Les professionnels du monde libéral qui souhaitent investir dans le foncier ou l’immobilier ont à leur disposition le prêt immobilier. Néanmoins, dans leur cas, ce crédit est soumis à des exigences rudes : au moins 2 ans d’activités assorties de bilan, voire 3 pour la plupart des établissements financiers.
En plus de cela, l’emprunteur se doit de présenter des rentrées d’argent régulières ainsi qu’un profil bancaire exempt de fautes. Les banques étant particulièrement vigilantes sur le taux d’endettement, le taux de reste à vivre ainsi que ses comptes bancaires.
Pour estimer la faisabilité d’une telle demande, les demandes en ligne sont particulièrement utiles, car elles fournissent une estimation sur la faisabilité du prêt sans engager l’emprunteur à quoi que ce soit.
De plus, pour les professionnels libéraux remboursant déjà des crédits, et qui souhaitent néanmoins souscrire à un crédit, les banques proposent les rachats de prêts ainsi que la réduction de leurs mensualités.


Démarrer une étude gratuite

Contactez-moi






































    CRE10FI – ILE DE FRANCE – DIDIER DROUILLY

    S/C FSA Ré32, Place St Georges75009 Paris































    didierdrouilly@cre10fi.fr

































    06 48 68 47 60

    Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
    Conformément à l’article L519-6 du code monétaire et financier et à l’article L321-2 du code de la consommation : « Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent ».
    * Pour un crédit immobilier l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours.
    * Pour un crédit à la consommation, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
    Les taux indiqués sur cette page sont donnés à titre d’information et sont basés sur les derniers barèmes bancaires d’un ou plusieurs de nos partenaires. La diminution du montant des mensualités entraine l’allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.